Cheminer vers une entreprise plus responsable: Les Enjeux et Opportunités de la CSRD

Depuis deux décennies, le paysage de la mode évolue vers une conscience croissante de l’impact environnemental et social des entreprises. En ce sens, la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) émerge comme une étape cruciale vers une transparence accrue et une responsabilité élargie des entreprises au sein de l’Union Européenne.

Cette directive vise à harmoniser et renforcer les obligations de reporting ESG, offrant ainsi aux investisseurs, aux parties prenantes et au public des informations plus complètes et comparables sur les performances durables des entreprises. Mais quels sont les enjeux réels et comment cela pourrait-il bénéficier aux entreprises ?

Sommes-nous vraiment engagés dans la réduction d’impact ?

Dans le contexte de l’industrie textile, la CSRD s’avère d’autant plus pertinente. Alors que l’éco-conception et la loi AGEC ont marqué des jalons significatifs dans la voie de la durabilité, il est incontestable que de nombreuses entreprises ne sont pas encore à la hauteur des défis environnementaux et sociaux de notre époque. Le constat est clair : malgré les progrès, nous observons un recul dans certains domaines. C’est dans ce paysage complexe que la CSRD apparaît comme un nouveau paradigme.

Pourtant, cette directive est loin de susciter un enthousiasme unanime. Les entreprises se sentent étouffées par une myriade de normes et de réglementations, percevant la CSRD comme une contrainte supplémentaire. Chez GOOD FABRIC x FOOTBRIDGE, nous avons fait le choix de transformer cette contrainte en opportunité. Nous avons décidé de nous emparer de cette évolution réglementaire en renforçant nos compétences dédiées à la CSRD. Notre approche ne se limite pas à une simple obligation administrative ; nous voyons en cela une occasion de créer de la valeur pour les entreprises et de renforcer leur marque employeur.

Bon sens et double matérialité

Il est temps de changer de perspective. La CSRD ne doit pas être abordée uniquement sous l’angle moral ou de la conformité réglementaire. Chez GOOD FABRIC x FOOTBRIDGE, nous sommes convaincus que le bon sens doit être au service de la rentabilité économique de l’entreprise. Au-delà de son caractère obligatoire, cette directive offre une opportunité unique de réaliser une double matérialité : allier performance financière et impact social et environnemental. C’est un véritable projet d’entreprise, transcendant les frontières traditionnelles et contribuant à façonner un avenir plus responsable.

CSRD by FOOTBRIDGE

Les vingt dernières années ont été une vraie croisade pour continuer à croire dans une mode dite plus responsable. Notre chemin de pionniers  a été parsemé d’obstacles et de défis inattendus. Toutefois, nous sommes convaincus que notre industrie se trouve à un tournant décisif. La CSRD vient à point nommé pour renforcer cette dynamique de changement.

Pour être lucide, il est essentiel de reconnaître que la RSE n’est pas encore une priorité pour bon nombre d’entreprises. Elle est souvent reléguée au second plan, loin derrière les impératifs économiques immédiats. Pourtant, une démarche RSE sincère et ambitieuse, parfaitement intégrée dans une stratégie globale permet de créer de la valeur et soutenir la rentabilité sur le long terme. La CSRD offre l’opportunité de s’engager de manière structurée dans cette perspective. En mettant l’accent sur la transparence et la traçabilité, elle pourrait inciter les entreprises à repenser leurs pratiques et à intégrer la réduction de leur empreinte sociale et environnementale au cœur de leur stratégie.

Passons vraiment à l’action

En somme, la CSRD représente bien plus qu’une simple réglementation. C’est un appel à l’action pour les entreprises, les encourageant à embrasser la durabilité comme un moteur de croissance et d’innovation. C’est un rappel que la création de valeur ne se limite pas aux chiffres sur un bilan financier, mais s’étend à l’impact que nous avons sur notre planète et sur les générations futures.

Si vous partagez notre conviction que la CSRD représente une opportunité unique de façonner un avenir meilleur pour nos entreprises et notre planète, alors unissons nos forces pour concrétiser cette vision avec pragmatisme. Chez GOOD FABRIC x FOOTBRIDGE, nous sommes prêts à vous accompagner avec enthousiasme dans l’animation et la réalisation de votre reporting CSRD.

Nathalie VAUTIER

Co-fondatrice GOOD FABRIC & FOOTBRIDGE

5 questions clés sur l’article

  • Qu'est-ce que la directive CSRD ?

    La Corporate Sustainability Reporting Directive (directive CSRD) est une évolution de la directive sur le reporting non financier (Non-Financial Reporting Directive, NFRD). Entrant en vigueur à partir du 1er janvier 2024, elle élargit les exigences de reporting en matière de durabilité pour les entreprises, avec l’objectif de fournir une transparence accrue sur les impacts environnementaux, sociaux, et de gouvernance (ESG).

  • Pourquoi la CSRD est-elle importante pour les entreprises ?

    La CSRD vise à standardiser et à renforcer le reporting de durabilité pour toutes les entreprises significatives opérant au sein de l’UE, y compris les grandes sociétés cotées et certaines PME cotées. Elle introduit des normes de reporting de durabilité plus strictes pour assurer que les informations soient fiables, comparables, et complètes, facilitant ainsi une économie plus durable et des décisions d’investissement éclairées.

  • Quelles entreprises sont affectées par la CSRD ?

    La directive concerne les grandes entreprises ayant plus de 500 employés, les entreprises d’intérêt public, et les PME cotées, à l’exception des micro-entreprises. Cela inclut les entités au sein de l’UE ainsi que les entreprises étrangères réalisant des activités significatives dans l’UE.

  • Quand les entreprises doivent-elles commencer à appliquer la CSRD ?

    Les obligations débutent dès l’exercice fiscal 2024, avec une application des nouvelles règles de reporting pour les rapports publiés en 2025. Cela marque une étape cruciale dans l’harmonisation du reporting de durabilité au niveau européen.

  • Quels sont les principaux changements introduits par la CSRD ?

    La CSRD introduit des exigences de reporting plus détaillées et étendues, en se basant sur les European Sustainability Reporting Standards (ESRS). Elle exige que les rapports de durabilité soient vérifiés par des auditeurs externes, augmentant ainsi la fiabilité des informations divulguées.

Pour devenir un Maestro de la traçabilité et de l'éco-conception

 Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter ! 

Merci pour votre inscription !